Jérémy ARKI

À Dauphine depuis 2013.

Diplômes:
Diplôme d’ingénieur de l’ESTP
CAPES d’anglais

 

Parisien de naissance, Jérémy a baigné dans le volley-ball depuis le berceau.24 ans plus tard, il sort de l’ESTP avec un diplôme d’ingénieur, puis s’engage alors dans l’audit, chez Mazars. Mais sa vocation est tout autre. En effet, Jérémy démissionne après un an et obtient dans la foulée le concours de professeur d’anglais (CAPES) en 2010.

Une année de break où il part à la découverte des USA, en travaillant comme assistant de français à l’Université du Connecticut (UCONN). De retour, il prend ses fonctions dans le secondaire, avant de migrer assez rapidement pour de plus hautes responsabilités, dans l’enseignement supérieur. Il exerce désormais comme professeur d’anglais au sein de l’Université Paris 7 Denis-Diderot. 

Recruté à Dauphine en 2013, pour pallier l’absence de Cédric Chrisostome, parti six mois pour une expérience unique aux Etats-Unis, il remplira parfaitement sa mission au sein de la section volley-ball. Acteur majeur dans le recrutement des équipes féminines et masculines, il assistera précieusement Cédric lors des événements majeurs de la deuxième partie de la saison. Point d’orgue de cette année, les Championnats de France à Grenoble, où Jérémy jouera un rôle déterminant, au regard de son expérience, lors du titre national féminin.

Il aura eu une année très mouvementée et multitâche avec ses différentes activités ; team manager du Paris Volley et de l’Équipe de France féminine juniors, commentateur des matches du Plessis-Robinson et du Paris Volley, créateur du tournoi estival de volley-ball « Génération 3x3 Tour », vice-président du Plessis-Robinson Volley-Ball, tout en se préparant à l’Agrégation d’anglais.

Il prend davantage de responsabilités au volley Dauphine, à la rentrée 2014, en assurant une présence hebdomadaire à l’entraînement du mercredi et au coaching du jeudi.

Jérémy a aussi eu une longue carrière de joueur derrière lui, dans de nombreux clubs d’Île-de-France (ACBB, Plessis-Robinson, Chaville, Villejuif). Il a également connu le très haut niveau, comme aspirant professionnel, dans le club de Beauvais (Oise), lors de la saison 2006/2007. Il prend un peu de recul aujourd’hui, en évoluant comme « sparring » pour différents clubs.